un soir pas comme les autres

Je me suis couchée,
les pensées bien lourdes,
j'ai tourné, tourné,
mais rien n'y faisait,
oui, j'avais été bien gourde.

Je me suis couchée,
il m'a touchée,
c'est à lui que je pense,
sous les draps,
en plein tracas,
il est beau, il danse.

Je me suis couchée,
j'ai voulu le suivre,
comme dans les livres,
mais je suis retombée,
oui, de très haut,
et avec tous mes maux.
j'en ai perdu mon latin,
jusqu'au petit matin.

Je me suis couchée,
sur le rebord de ma pauvre fenêtre.
il venait de naître,
je l'ai observé,
il était là, comme un récit,
dans mes lubies,
un tel acrobate,
à côté, toute maladroite.

Je me suis couchée,
j'ai fermé les yeux,
il me hantait,
je le voyais heureux,
et puis....

Je me suis envolée...