Coup de vent...

Un vent frais,
ce matin,
a agité,
au lointain,
des pensées,
endormies,
par la pluie,
à peine réveillée.

La brume est arrivée,
comme d'habitude à tâtons,
aux couleurs peu égayées,
mais à la première oraison.

Elle répond véhémente,
à une fraîcheur de crépuscule,
qui devant la nuit recule,
pour laisser des étoiles impatientes.

Cours cours petit ange,
dans ce mystère,
facilement on s'y perd,
et voilà qu'on la dérange.

Elle se joue des faux-semblants,
aime la bruine,
et nos efforts qu'elle ruine,
un cache-cache d'antan.

Cours cours petit enfant,
face à ce jeu insolent,
tu t'amuses,
mais jamais n'abuse.

Je te vois libre,
fendre ivre,
cette brume
que l'aube hume.

Un vent frais,
vient ravager,
mes piliers,
bien ancrés,
mais je suis cet ange,
échappé de toute peur,
sans aucune rancoeur,
seule la passion me démange.

Cours cours petite brume,
cours cours comme l'écume...