Insomnia...

Elle tournoie,
elle revient,
je suis sa proie,
jusqu'au petit matin.

J'entends ses pas,
parfois sa voix,
elle se glisse entre mes peurs,
et boit ma chaleur.

Elle s’immisce 
dans mes nuits,
mes yeux frémissent,
jamais elle ne s'ennuie.

Elle vole mes rêves,
je suis son Eve,
rien ne lui échappe,
quand elle m'attrape.

Alors je tourne,
je me détourne,
de ce à quoi je ne veux plus penser,
mais cela demeure insensé.

Affronter,
pleurer,
se lever,
oser...

Oser voir,
oser y croire,
oser le boire,
oser choir,

Pour mieux se relever, pardonner, recommencer, jamais abandonner...

Alors elle me quitte,
de ma dette, je m'acquitte,
Le sommeil me revient,
oui, je prends le prochain train...