Et si j'étais...

...une lionne,
des paysages qui ronronnent,
je parcoure la faune,
mon désir qui résonne.
je séduis, je me languis,
un pelage velouté,
aux parfums dorés.

Mon instinct me guide,
m'abandonne les rides,
un ange protecteur,
on me soigne,
du mal on m'éloigne,
chacun veille sans leurre.

Seule en pleine contrée,
Chaleur à la nuit tombée.

Le danger que l'on guette,
qui nous fait renaître,
les pulsions qui animent,
le plaisir qui rime.

La vie, comme un jeu,
éternelle enfance,
sans méfiance
enflamme les yeux,
apparente quiétude.

Puis à l'horizon,
un soleil qui en dit long....