"histoire défi" : Jeu de mains, jeux de vilains

Mots de Jean-Marie : 
objectif, tempérament, allumette, aloe vera, détermination, journée, clés, crayon, groupe, culpabilité

L'enfant préféra l'échanger contre un CRAYON,
Alors elle tomba de ses mains
et ni une, ni deux, profita de l'occasion....!
oh...à elle de nouveaux lendemains,
oh...à elle la douce liberté ;
Elle tenait, oh victoire, les CLÉS,
d'une vie sans chagrin,
finis les examens,
à se faire gratter la tête,
volage enfin telle une ALLUMETTE

Par une JOURNÉE de pluie,
la coquine se baladait,
frétillante d'envie,
l'oreille au guet,
emplie de DÉTERMINATION,
et prête à l'action.

Elle discourait sur l'horizon,
se prenait pour Platon,
mais étant très fragile,
elle devait la jouer agile.
L'orage frappa une première fois,
c'est alors qu'elle sursauta bien droit,
et chuta sur un bâton,
ouh...quel beau garçon !

Bâtonnet, de son prénom,
tomba au premier regard amoureux,
pour sûr, disons-le, de déraison,
car un coup de foudre peut être dangereux,
surtout par temps orageux,
mais il y avait un grave enjeu !

De TEMPÉRAMENT inflammable,
Allumette ne s'empêchait pas d'éprouver,
un amour soudain et indétrônable,
pour ce bel étalon qu'était Bâtonnet.
Elle calcula rapidement son OBJECTIF,
aucun doute, elle le désirait ardemment,
et d'une fausse CULPABILITÉ d'amant,
elle se jeta sur lui, d'un pas hâtif.

Bâtonnet trouvait Allumette chaude,
oui, comme de la braise,
mais il se trouvait mal à l'aise,
car il se devait de chanter une ode.
Face au visage rougi,
de son Allumette peu assagie,
il voulait avant tout la courtiser,
car une si belle figure ne pouvait que le mériter.
Chanter ? Il en avait l'habitude...en choral,
or, en GROUPE, moins de déroute,
il n'y a rien dans ces cas d'original,
Aujourd'hui, c'était différent, sa flamme était en route !

Elle fut séduite avec chaleur,
par ses mots si maladroits,
elle se rapprocha avec ferveur,
dès lors, le feu, d'elle, s'empara !

Mais...Bâtonnet ne s'y attendait pas,
et surpris par les flammes,
de celle qu'il aurait aimé voir comme sa femme,
d'un trait il se consuma !

L'enfant posa son crayon,
sentant une odeur de brûlé,
qui parfumait la maison,
il vit par terre alors éparpillées,
quelques cendres chagrinées,
dont l'histoire resterait un bon secret,
il voulut allumer une bougie parfumée à l'ALOE VERA,
mais son allumette était en miette, passée alors au trépas.




Merci à Jean-Marie et à ses mots