Une musique dans mon oreille...

Sur la musique,
sans mimiques,
on va, on vient....
on danse,
un matin,
des pantins,
en transe.

C'est la dernière, on se donne, on s'abandonne, personne derrière.

On chasse les nuages,
on évite le sage,
rite de passage,
et fuir les âges.

Oui, sur la musique,
on va, on vient,
on prend des risques,
car rien ne s'éteint.
La belle odalisque,
non, n'est plus,
se mettant à nu,
sous le tourne-disque.

C'est la première, on se donne, on s'abandonne, personne derrière.

Besoin de toi,
envie d'un roi,
besoin d'un toit,
et contourner la loi.
Deuxième voie,
choisis mon train,
j'en aime les gains,
et rester coi.

Dernier wagon,
on perd la raison,
sur la musique,
quelques pas lyriques,
des envolées,
des regards échappés,
juste toi et moi,
juste moi et toi,
en émoi,
sans foi,
sur la musique,
on va, on vient,
sauver l'ancien,
paysages oniriques,
fermer une porte,
sans doute à clé,
des secrets,
prière effacée.
quelle chaleur,
des frayeurs,
un sourire bonheur,
peu importe l'heure...

Des bruits qui ronronnent, ici et là, personne ne trône, si ce n'est nos âmes ici et là...
On se donne, on s'abandonne, personne derrière, une musique dans l'air