RamDam

Cela chavire,
je convoque les ires !
cela se bat,
oui, ici et là,
la musique monte,
je l'entends dans le lointain,
oui, viens, viens !
Plus de honte,
l'attaque ne peut être faible,
volent volent les aigles !

Du pèle-mêle, parfois de grêle !
un murmure à l'oreille,
j'ai senti l'orage la veille
un bourdonnement qui ne cesse,
Plane au-dessus de moi Cérès...
Tout se prépare,
plus jamais je ne me pare,
je chante chante chante, les sons tournent autour,
je vois un ciel blanc, plus de vautours,
les nuages ont fui, pour ne laisser que la paradis,
blague à bon dieu,
pas de chevalier preux,
seule, mais belle mort,
les absents ont tort,
oui, je divague, je divague,
je me fonds dans les vagues,
d'une plume ravageuse,
je ne la tiens plus,
sentiment non inconnu,
lune songeuse,
elle me prend de toute part,
je la laisse,
rien ne me blesse,
et je prends le prochain car,
je rejoins les étoiles,
parole d'enfants,
je finirai en toile,
paroles d'antan...