Plume

Égarée,
près d'une route asséchée,
elle tourne et vire,
et se moque des rires.

Plume d'un soir,
plus d'histoire,
elle s'envole,
et me vole.

Punie,
au gré du vent s'en va,
suit les derniers pas,
Peine et sanglots réunis.

Plume d'un jour,
tu bois toujours,
ma vie, mon amour,
emportant tu savoures.

Voltigeant,
tu en fais des tours,
et pas les plus courts,
défiant le temps.

Plume miroir,
bien avec gloire,
tu braves l'interdit,
des lieux maudits.

Aimée,
on te suit à bout de nez,
tu danses une mélodie,
dont tu as le secret tapi.

Plume de nom,
Sans pardon,
arrachée,
souvent oubliée.

Blanche,
tu vogues seule,
le long de tes hanches,
sensuelle en linceul.

Un jour, peut-être, j'ouvrirai cette fenêtre,
au loin le bruit de l'eau,
qui joue à s'écouler,
j'enverrai paître,
la beauté des maux,
juste un instant frais...

Un jour, peut-être, j'ouvrirai cette fenêtre,
et je sauterai...
près de toi, je m'envolerai...