un petit bout....

de chemin,
de doigt,
de roi,
de matin....
oui, c'ets l'histoire d''un matin,
non, l’histoire du malin,
non, l'histoire de lui et moi...
oui, de lui et moi...

non, c'est l'histoire du miroir et de cette jeune femme...
qui y'a t-il derrière ?
elle ne faisait pas attention à ses arrières,
et son visage a disparu,
elle s'est retrouvée nue,
la lune est tombée,
un bout de papier,
collé dans le ciel,
qu'on avait arraché,
arraché pour elle,
arraché sans pitié.

elle était naive,
malgré cette vie incisive,
elle se relevait,
elle avançait,
elle ecrivait les jours,
pour en raconter,
pour en dessiner,
chaque détour,
et ne rien perdre,
n'y s'éperdre.
Elle avait peur d'oublier,
car le chemin recelait d'embuche,
elle se souvenait de la luge,
qu'elle prenait avec son frère,
ils aimaient l'air,
qui faisaient flotter leurs cheveux,
et les rendaient pou run iren heureux.

tout vient à sa tête
en vrac, hors du sac,
trop de malle,
trop de mal,
tout se balance dans sa tête.
car ce soir, elle ne voit pas très clair,
elle étouffe dans une serre,
où la vie ment,
rien n'y pousse,
sauf le mensonge,
elle s'évade par le songe,
mais belle demoiselle sans ailes,
personne à sa rescousse,
une histoire de temps....

un petit bour de vie,
une tranche de cette femme,
qui n'a plus que lui,
les souvenirs infâmes,
les souvenirs affamés,
les souvenirs d'été,
les souvenirs qu'on entame,
quand il se fait tard,
quand il fait noir,
un petit bout
pour la route,
qui met en déroute,
juste un petit bout.

elle écrit elle écrit elle écrit...même quand les idées se ternissent,
elle écrit elle écrit elle écrit,
parfois elle crie...

de chemin,
de doigt,
de roi,
de matin....
oui, c'est l'histoire d'un matin,
non, l’histoire du malin,
non, l'histoire de lui et moi...
oui, de lui et moi...

et la vie reprend...
à demain,
petit hirondelle....