Dernier appel....

Envole-moi,
prends-moi,
cher amant,
hors du temps,
dans tes filets,
sans se défiler,
dans tes sourires,
dans nos ires,
dans nos rires,
dans nos lyres.

Arrache-moi de ce lieu,
je dirai amen,
Dieu m'en veut,
peu importe ce que le vent amène.
je te raconterai mes péchés,
ce qui fait que l'on s'aime,
tu le sauras, j'ai défié,
en brisant les soyeuses rênes...
Sors moi de ce creux,
où l'on devient vieux,
là où l'on traîne,
avec haine,
ceux qui ne suivent pas,
ou ne suivent plus,
ceux qui honorent l'inconnu,
ceux qui trompent les pas,
on me traite pire qu'un chien,
montre -moi la lumière,
que je quitte cette terre,
emmène moi loin loin loin,
là où n ne voit plus derrière,
là où n'existent plus les arrières,
donne moi en sacrifice,
qu'enfin je glisse,
dans la liberté,

je te donnerai
tout tout tout...,des mots, des mots et des maux,
je te donnerai
tout tout tout....ma vie ma vie ma vie et mes envies
si tu m’emmènes près de cette falaise,
tu traînes, tu n'es plus à l'aise, tu as peur, tu me regardes avec terreur, mais je suis ta saveur, suis la lueur, qu'on me dit, suis la lueur, qu'on me dit, tu es celle-là....oui oui....
la falaise, la falaise....
là où je sauterai,
tout en secret,
pour oublier,
pour partir,
pour écrire,
avec mon sang, mon eau,
ce qu'il y a de plus beau,
oui, cher amant,
sauve moi du temps,
serre-moi fort,
cache moi
là où je n'aurai plus tort,
protège moi,
de cette écume satanesque,
de ces tours si burlesques,
de ces faux,
de ce que l'on appelle si durement, plaintivement...la vie...