Autour...

Autour de moi,
rien, le vide,
une, deux, trois rides,
se dit la grand-mère,
un peu terre à terre,
que le temps passe,
de la mélasse, de la mélasse,
au pied, au pied,
qui se foule,
en elle se défoule,
de la mélasse, de la mélasse,
elle se balance,
un peu rance,
sur son vieux fauteuil,
elle voit de près le seuil,
que bientôt elle rejoindra,
pas bien le choix,
elle se murmure,
elle s'emmure.

elle se souvient....

Autour de moi,
des jouets, des jouets,
je ne sais pas encore parler,
mais bientôt grand je serai,
je ne sais pas,
je ne sais pas,
est ce que je le veux vraiment ?
les grands, s'agitent, les grands,
trop, bien trop,
je compte leur pas,
ils en font cent bientôt,
ils me prennent au bras,
et me lâchent ailleurs,
je n'ai plus peur,
maintenant, ça signifie que je grandis ?
on me montre des grimaces,
on m'appelle la limace,
mes pieds sont tout petits.

je me souviendrai....

Autour de moi,
le soir,
il fait noir,
des bruits derrière,
tout le monde à la fête,
j'ai une sale tête,
on me suit, on foule la terre,
je me rattache les cheveux,
on m'effleure,
j'ai peur,
je leur en veux,
dur, dur comme fer,
je leur en veux,
ils veulent des aveux,
une lame s'invite,
sur ma nuque,
je ne peux, j'évite,
sur ma nuque,
une main,
partout, sur mes seins,
chut....une voix,
ma peau d'effroi,
je ferme les yeux,
s'envoler heureux....

je me suis souvenu...

Autour de moi,
des gens, des gens,
heureux sourire,
il n'y a que moi,
moi qui ne rit pas,
on ne m'a pas appris,
tu en ris ?
tant mieux,
alors apprends moi,
à avoir ce visage de soie,
une bague au doigt,
j'ai rien décidé,
j'ai rien décidé,
une bague s'invite sur mon doigt,
un baiser,
crevé,
des gens, des gens,
beaux, merveilleux,
un conte de fée pour les plus heureux,
mais je ferme les yeux,

je me souviens...

Autour de moi,
une balançoire,
un miroir,
je suis une princesse,
papa me pousse,
les cheveux, oui, ils repoussent,
suis-je vraiment une princesse ?
je chante, je cours,
je danse encore et toujours,
je fais la joie,
jamais la peine,
premières questions,
premiers émois,
déjà un peu de haine,
et demain de nouvelles questions ?
comment je serai demain ?

j'essaie de me souvenir...

autour de moi,
tout, je suis ce tout,
une, deux, trois, rides...
un goût acide,
je me balance, sur ce vieux rock in chair,
je n'ai plus vraiment d'air
demain je ne serai plus,
j'ai été,
je serai,
toujours tout autour....