Conte à l'enfant

Je suis triste,
dit la plume,
je suis là,
dit la dune.

Elle vole et vole,
à l'humeur du vent,
une chanson pour enfant,
qui danse et se caracole,
dans tous les sens,
comme une transe,
qui de nous l'attrapera ?
qui de nous la vaincra ?
la fortune ?
la maladresse ?
elle est libre,
dit la lune.
elle est ivre,
dit la prêtresse,
oui, la dame nature,
qui a tant de culture...

on se raconte, on s'en raconte,
chaque soir un nouveau conte,
ils viennent et repartent,
jamais ils ne se débattent.

Je suis triste,
dit la feuille,
je suis là,
dit l'écureuil.

elle fuit et fuit,
comme le printemps,
tous les jours on l'entend,
gémir à l'infini.
ceci dit en même temps,
elle se moque des quand ?
quand va t-elle atterir ?
quand va t-elle revenir ?
quand va t-elle mourir ?
quand va t-elle passer ?
quand va t-elle se lasser ?
quand va t-elle s'embraser ?
un si long voyage,
elle n'est pas très sage,
peu importe,
elle met la clé sous la porte,
rencontre la dite plume,
soigne ce méchant rhume,
qui tourne l'air malade,
et lance sa douce sérénade.

je cache ma peine,
douce nouvelle reine,
derrière des animaux ou objets,
qui s'enroulent légers,
dans des yeux embrumés,
par la rage passée.
il vit,
il vit,
il ne le mérite pas,
je veux être cette plume,
il ne le mérite pas,
et je veux ma feuille,
sans écueil,
que ma vie assume,
que la vie me consume,

le vent vient de là,
dit la plume,
attache toi,
dit la feuille.