Ulysse

Ulysse part seul,
pour longtemps
il ne verra plus son village,

il n'a pas été sage ?
dit l'enfant
chut, ce n'est que le début,
l'enfant se tue.

Ulysse part seul,
quittant sa Béotie,
nid d'hérésie
pour longtemps,
il ne verra plus sa douce,
là bas, les larmes rousses,
passera le temps,
les ruines viendront,
le guerrier, on l'entend,
ruminant bruyant son,
d'un souvenir râlant,
il ne le veut pas,
mais foulent ses pas,
il partira,
sans aucun choix.
déesse propice,
il évitera le précipice,
d'une vie morne,
à l'abri d'un orme,
bien trop jeune,
encore un peu jaune,
sous les bords vieillis,
d'une dure vie.

Ulysse est parti,
il ne verra plus son village,
ses enfants ne seront plus sages,
papa a fui.
les sirènes l'ont appelé,
il est tombé,
son navire écrasé,
on raconte sa force,
on en oublie la honte,
douce écorce,
il a perdu sa fronde.

Ulysse est resté,
enfermé dans une grotte,
entouré de grogne,
la hargne au point,
il veut devenir serein.
et....

Papa, toi aussi ?
tu es comme ulysse,
tu vas fuir ?
.... 
tu as déjà fui ? 
....
papa ? 
papa...