Bonjour, Bon soir....

Page du jour,
plus de retour,
possible évasion,
demain peut-être,
tu verras naître,
ce qu'il y a de déraison.

Mélodie qui se balade,
et laisse sur la rade,
les péchés,
mignons,
alléchés,
aux reflets marrons,
sous le soleil rasant,
de lui et moi,
qui se ment,
pour lui et moi.

Page du jour,
je retrouve l'amour,
de la plume,
qui s'assume,
liberté retrouvée,
qui s'était échappée,
par ces jours noirs,
d'un emploi chargé.
inconnu miroir,
on n'est plus,
on n'a pas su,
on ne sera plus,
sans savoir on se rue,
vers la peur,
qui revient en sueur,
quand les lettres s'échappent,
que ton esprit dérape.

Page du jour,
se montrant repue,
des mots à cour,
se jouant nus,
sur une scène,
qui sème,
le peu de vertu,
qu'enfin je peux déverser,
qu'en je peux graver,
sur des touches agiles,
d'un coeur fragile,
dont la musique éclate,
quand les ratures ratent,
et qu'une colombe picasienne,
vient marquer à la parisienne.
forêt douce,
forêt lâche,
coup de hache,
laisse courir,
ce qui ne veut pas mourir.
à la lune rousse.

Page du jour,
jamais je ne veux revoir la nuit,
page du jour,
jamais je ne veux que l'âme me fuit....