Ca roule....

Ça monte, ça descend,
on appelle ça russe,
comme on prend la Prusse,
c'était un autre temps.
on se fait vieux,
plus vite que le vent.

L'enfant veut,
la maman craint,
le manège peut,
le stratège prend fin.
il monte, le sourire aux lèvres
il commence à gémir,
entre la peur et le rire,
personne ne sait ce qui se passe,
une fois le wagon qui passe...


ça s'éprend, ça se méprend,
on tourne, on se retourne,
on part, on revient,
on hésite, on lévite,
puis on s'embrasse,
s'enlace,
se lasse,
s'amassent,
les pleurs, les erreurs...
les manques,
vie de saltimbanque,
ainsi vont les montagnes russes...