Titans...

L'homme voit grand.
l'enfant voit une fleur.
l'homme veut tout,
l'enfant veut un ballon.

L'homme a été un enfant,
il a eu un coeur,
il a reçu des coups,
il donne le ton....

Voici son histoire.

Titan n'était pas plus grand qu'un pouce,
mais ses rêves chaque jour fleurissaient,
dans sa tête, sur papier,
le jour brun ou à la lune rousse.
Il voulait faire la différence,
mais il en oubliait la patience,
il voulait tout gagner,
mais il ne voyait pas qu'un roi n'est pas né.

Titan avait des envies en livre,
il en buvait jusqu'à être ivre,
il traçait des chemins, raturait les lendemains, recommençait d'une nouvelle main.
Sur son bureau, rien ne l'arrêtait,
chaque humidité le rendait gai.

Titan discutait aux passants,
montrait ses dessins, ses schémas,
ses desseins, ses premiers pas.
Titan voulait faire trembler les esprits,
prendre un radeau et non un bateau,
suivre un oiseau et non nos maux,
parler aux nuages sans en faire mauvais usage...

Mais Titan oubliait qu'il n'existait que dans la tête,
de ceux qui déjà avait pris la poudre d'escampette.
Titan n'était pas humain, ne connaissait ni train train,
ni fugue passagère, mais entière.
Titan est cette force que l'on ressent,
à l'intérieur quand on entend,
un léger battement, lui très différent...
peu le perçoive,
peu le coitoie,
pour beaucoup c'est un poids,
pour beaucoup il n'est pas suave....
Et pourtant Titan est en nous, sous la forme d'un enfant....
il ronge, il grogne, il songe, il cogne...oui, c'est ça le battement d'un coeur...