Qui suis-je ?

Lili, reviens !
Où tu vas ? Que t'arrive-t-il ?
j'ai mal...


On me touche,
on me tâte,
on m'effleure,
de moi on s'amuse,
je suis la muse,
des coeurs perdus ou amoureux.
qui suis-je ?

je suis coquin,
joueur des jupes,
filou des feuilles, qui volent devant leur nez
je rends la route difficile
ou plus glissante,
les chapeaux se tiennent,
pas pour longtemps,
c'est la valse de vienne.
qui suis-je ?

je suis musicien, à mes heures détendus,
l'arbre est mon instrument,
son écorce donne un chant étincelant,
sa feuille un bruissement, hautain mais doux
à l'oreille qui veut se tendre.
je sifflote quand le nuage me le permet,
je vrombrisse quand les cieux s'assombrissent.
je fais râler les plus vieux,
qui ne tiennent plus debout
je donne la poupe aux moins courageux,
je fais rire les enfants
je chatouille les cheveux,
décoiffe les indécises,
et sifflote aux oreilles des amants.
Qui suis-je ?

Je suis l'un des 4,
sans moi, pas de terre,
sur moi, tant de guerres,
j'endors le femme seule,
que je dore de mes grains,
je couche le soleil,
qui me dessine vermeil,
à mon seuil,
l'écume vient,
telle une peinture,
j'ai le goût de l'aventure,
qui suis-je ?

dans les yeux, parfois j'étincelle,
on m'allume inconsciemment,
mes pouvoirs sont si déments,
je suis loin de la pucelle,
je peux ravager des hectares,
mais ne suis pas une tare.
De moi, on ne se débarrasse pas si vite,
je fais partie de l'élite,
on me dit "au coin",
j'anime avec soin,
les familles, les amoureux, les enfants,
qui le soir racontent des histoires de grands.
parfois chamalowné ou épicé,
je suis de tous les goûts,
si et seulement si de vie on veut vibrer
qui suis-je ?

sans moi, pas de berger,
sans moi, pas de toile au-delà de tes yeux,
sans moi pas de trait pour couper la toile en deux,
sans moi, pas de rêve après l'orage,
sans moi, tes cheveux sont bien trop sages,
sans moi, pas de couleurs inhabituels,
sans moi, rien qui ne te donne des ailes
sans moi, pas de respirer...

As-tu deviné qui je suis ?

La nature se plait à jouer aux devinettes, car la nature est jeu et enjeu,
sans elle, tu ne serais ni fourmi ni ours, ni arbre, ni pétale, ni ciel, ni étoile.
Lili, ainsi nommé sans pré-accord, n'est pas bien compliquée,
c'est une instinctive, filoute, de loin elle te maraboute.
c'est une fugitive, ne laisse pas dompter, ni apprivoiser,
et pourtant, ils ont essayé,
Lili a un coeur et plus de mille couleurs,
mais aujourd'hui, le noir de cendre semble dessiné sa silhouette.
chaleur donnée aux